Focus Matière : Le verre et ses applications déco en intérieur – SAMIR Martinique

Utilisations du verre plat - Samir Martinique

Depuis le XXè siècle, le verre fait partie des matériaux d’aménagement qui comptent en intérieur. Séparer les espaces, recouvrir les murs, créer des sols ou même des meubles. Les intérieurs profitent de plus de légèreté, d’un éclairage naturel et économique, d’espaces qui semblent plus grands et profonds, d’une meilleure luminosité générale des pièces, de surfaces saines et faciles d’entretien. 

SAMIR Industrie, expert du verre en Martinique, relaie cet article “vitrage et applications décoratives en intérieur”.

 

  1. La révolution du verre plat “float”

 Jusqu’au XVIIᵉ siècle et Louis XIV, la production de vitrage était confidentielle. On découpait des portions plates dans du verre soufflé à la bouche ou on le coulait dans de petits moules. 

Mais ce n’est qu’en 1920 que se mécanise la production de verre plat avec l’étirage vertical du verre chaud entre deux cylindres de métal, technique supplantée dès 1960 par le procédé anglais du « float », toujours référence aujourd’hui. De rivière de verre fondu à 1100°, la matière est refroidie et découpée en grands plateaux de 6 m x 3,21 m, un standard mondial dont les drôles de dimensions sont héritées des inches anglais. 

Le verre plat dit « float » a marqué la véritable révolution dans la production de vitrages de grande taille et parfaitement uniforme, et a permis l’émergence des verres plus techniques et également décoratifs que l’on connaît aujourd’hui.
 

  1. Du verre coloré pour cloisonner des espaces de vie

Un original vitrage de couleur pour cloisonner la cuisine et la pièce de vie sans casser la vue ni perdre de luminosité ? D’innombrables solutions existent.

Quand le panneau de float sort de sa ligne de production, c’est un verre simple, donc cassant, qui dispose de trois finitions au choix : clair, extra-clair dit « diamant » ou coloré. Pour une utilisation en cloison, le verre est soumis à une opération supplémentaire : « Il est trempé, c’est-à-dire qu’il subit une chauffe puis un refroidissement rapide qui rend sa surface 5 fois plus résistante que celle du verre classique. On parle de verre Securit chez Saint-Gobain.
 

  1. Du verre opalescent pour préserver l’intimité en gardant le passage de la lumière et de l’air

Pour véhiculer la luminosité tout en préservant l’intimité, il est possible de remplacer le vitrage transparent par du verre translucide. « Pour dépolir un verre simple, un sablage suffit, mais on peut aussi utiliser un verre trempé, qu’on aura matifié par un émaillage translucide cuit à haute température. Résultat on choisit sa couleur et on la rend très résistante. 
 

  1. Le verre imprimé à motifs, une alternative déco personnalisée dans le vent

Un autre type de verre translucide, avec différents motifs imprimés a le vent en poupe actuellement, pour cloisonner la cuisine du séjour par exemple.

“Vitrages translucides structurés en relief, il s’agit d’un verre armé, obtenu par un laminage de la coulée de verre entre deux cylindres qui réalise une impression en 3D sur l’une des faces du vitrage. Certains de ces verres peuvent être clairs ou teintés”

Conseil de pro :

  • Quand le verre est utilisé en cloison séparative dans un châssis atelier par exemple, il est conseillé d’opter pour un verre feuilleté plutôt que trempé… pour moins de projections si d’aventure il venait à se casser.
  • Pour les verres opaques, miroirs ou les verres laqués, un film « safe » est ajouté au verre décoratif qui, en cas de bris, maintient les morceaux en place et évite les coupures.

 

  1. Le panneau de verre comme revêtement mural décoratif

Usage en plein développement : « On le pose en applique comme du carrelage à l’aide colle silicone neutre mais, comme il existe en grandes tailles, cela permet une pose rapide et moins de joints »

Il existe une trentaine de teintes disponibles, à assortir. Ces verres laqués existent en finition mate, satinée et brillante.

En salle de bains, l’utilisation “en applique” de panneaux de verre connaît un essor dans les réalisations contemporaines :

« Ces panneaux résolvent les problèmes d’étanchéité tout en se posant beaucoup plus vite que du carrelage. Cela permet de créer des fonds de douche sans joint et qui se nettoient donc plus facilement ».
 

  1. Du verre décoré à motifs pour la personnalisation

Pour un usage en cloison ou en applique, les procédés comme la sérigraphie, l’émaillage, l’application de film ou l’impression digitale, sont de plus en plus techniques, pour décorer le verre plat.

… Par exemple, un motif créé à la surface du vitrage par la technique du rouleau encreur sur pochoir appliqué à froid sur la surface.
 

  1. Les dernières techniques décoratives du vitrage

L’impression digitale fait également son chemin sur le vitrage. Plusieurs techniques : soit un film intercalaire imprimé avec une image en haute définition, est intégré entre deux feuilles de verre, soit la surface du verre est directement imprimée à l’aide d’émaux… compatible avec tout type de vitrage à utiliser en intérieur comme en extérieur.
 

  1. Le verre, des surfaces plus hygiéniques pour la maison

Le verre est un matériau intéressant en cuisine grâce à ses propriétés inhérentes. Inorganique et neutre en COV (composé organique volatil), il est neutre pour la santé. 

En prime, comme il est lisse et résistant aux produits classiques de nettoyage, il est particulièrement hygiénique. Brillant et coloré, il est très efficace pour donner de la profondeur et du caractère à une petite cuisine, placé en crédence par exemple.

» En plan de travail de cuisine, le verre laqué et trempé, extrêmement résistant, se nettoie très bien au savon doux et peut être choisi en 26 teintes différentes. Le seul défaut du verre est son caractère microrayable …la meilleure parade est encore de ne pas couper dessus sans planche, et ne pas employer de tampon Gex. »

Enfin, « à force d’asperger le verre, comme dans un lave-vaisselle, l’eau le corrode et l’abîme définitivement. La couche Timeless obtenue grâce à un dépôt sous vide d’oxydes métalliques à sa surface, mieux que la surcouche anticalcaire, évite cette dégradation avec une garantie de dix ans. »
 

  1. Un vitrage connecté complètement bluffant

Autre résultat des recherches high-tech de Saint-Gobain, leader français du vitrage, le Priva-Lite est un verre étonnant qui répond à la question « comment cloisonner de façon transparente et opaque à la fois ? ».

« C’est un verre actif, qui grâce à un simple interrupteur passe d’une teinte translucide à une transparence totale au moyen de cristaux liquides emprisonnés entre deux feuilles de verre » …effet waouh assuré, même si le prix l’est aussi…
 

  1. Sols, escaliers et garde-corps en verre : un usage lumineux permis par le verre

Dernier usage décoratif en intérieur, celui qui concerne l’usage du verre en circulations, en plancher ou en escaliers. 

« Pour un emploi de verre en escalier, dalle de sol ou encore garde-corps, les normes françaises sont très strictes dans les lieux publics mais en revanche, dans un projet privé, vous pouvez poser ce que vous voulez en intérieur. Le verre feuilleté est alors préconisé, avec trois couches minimum et plusieurs feuilles PVB intercalées pour la résistance mécanique et la sécurité »
 
En conclusion, le verre est un matériau avec d’immenses qualités, … il n’en est pas moins dangereux. « Un verre trempé ne tiendra pas en place s’il se brise; pour tous les usages où il peut tomber, opter pour un verre feuilleté ». Il est très important de l’employer de manière éclairée, avec l’aide d’un professionnel qualifié comme SAMIR Industrie en Martinique, en respectant les normes les plus strictes en vigueur, soit les normes européennes.
 

Contactez les équipes technique et commerciale de SAMIR à Fort de France.
 

Pour lire l’article original >
 

> Pour PLUS D'INFO, contactez l'équipe de Samir Industrie >

>> Voir l'OFFRE GLOBALE de Samir Industrie >>